034. La novelle prothèse “tout céramique” comment? pourquoi?

L Sedel (Paris)

Introduction : Le couple céramique sur céramique est maintenant largement répandu en prothèse totale de hanche.
Pour le genou le choix reste limité : couple métal sur polyéthylène, couple céramique sur polyéthylène ou métal céramisé sur polyéthylène highly cross linked ; aucune de ces solutions n’ayant à ce jour fait la preuve de leur supériorité. Or les résultats au genou sont loin d’être excellents : peu de patients pratiquent un sport, beaucoup conservent quelques douleurs ou difficultés dans des gestes de la vie courante.
Nous posons comme hypothèse que le couple céramique sur céramique peut réduire drastiquement les débris d’usure, permettre la création d’un tissu fibreux denses qui stabiliserait le genou, en permettant au passage de réduire le taux d’infection comme cela a été maintenant démontré sur les hanches.
Matériels et méthodes : Le couple céramique sur céramique fonctionne de façon optimale lorsque les surfaces sont congruentes avec un jeu qui ne dépasse pas 100µ. Cela n’est donc pas possible en dessinant des pièces reproduisant l’anatomie ; il fallait innover.
Un dessin original comportant un plateau mobile, une congruence parfaite entre la pièce fémorale et le plateau mobile par trois surfaces cylindriques de rayons similaires, et une surface inférieure plane ;
Les pièces fémorales et tibiales, toutes en céramique d’alumine de dernière génération sont cimentées dans l’os spongieux.
La technique chirurgicale est similaire à une pose classique utilisant ou non la navigation.
Seules les suites comporteraient une orthèse articulée sur mesure permettant à la cicatrisation de la capsule de se faire pour stabiliser ensuite naturellement le genou.
Les dessins ont fait l’objet d’un dépôt de brevet. Une simulation des mouvements et des efforts (logiciels de Dassault/Systems) ont permis de reproduire les mouvements de 0 à 130 degrés avec des efforts allant jusqu’à 100KN. La résistance des trois pièces est ainsi prouvée virtuellement sans problème jusqu’à ces efforts majeurs.
Conclusion : Indiquée pour des patients de moins de 70 ans , désirant reprendre des activités physiques ou sportives , cette prothèse du genou très originale devrait modifier les résultats en ce qui concerne la satisfaction des patients : (50% des patients présentent un certain degré d’insatisfaction) permettre à un plus grand nombre de faire du sport et assurer une meilleure longévité surtout dans les classes d’âge les plus jeunes où les registres montrent un risque de ré intervention précoce plus élevé que pour la population générale (27% à dix ans avant 65 ans) . Les risques de fracture ou de bruits ne seront levés qu’après une première étude clinique sur une trentaine de patients : Etude Pilote.

A new knee prosthesis with all alumina bearing was designed with the objective to create a dense fibrous tissue around the knee that might stabilize it. We suspect this design to create better results by providing a stable knee, without metal allergy, then decreasing the regular dissatisfaction of knee replacement in young and active population.

Chargement du fichier...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.