078. Complications des prothèses de genou liées à l’appareil extenseur - Complications related to the extensor apparatus are the most commonly encountered after total knee prosthesis

P Burton (Charleroi, Belgique), J-P Forthomme (Mons, Belgique )

Les complications liées à l’appareil extenseur sont les complications les plus fréquentes après prothèse totale de genou. On distingue l’instabilité fémoro-patellaire, la fibrose antérieure (« Clunk syndrome ») et les ruptures du tendon rotulien ou du tendon du quadriceps.

L’instabilité fémoro-patellaire résulte soit d’une erreur de positionnement des implants, le plus souvent en rotation interne, ou d’un excès de tension des tissus mous.

Le traitement consiste à remplacer les implants mal positionnés ou à réaliser des gestes de remise en tension des tissus mous s’il n’y a pas d’erreur de position des implants.   Les résultats restent souvent décevants. Le « Clunk syndrome » est un craquement douloureux survenant lors du passage de la flexion à l’extension. Il est dû à une accumulation de tissu fibreux au pôle supérieur ou inférieur de la rotule. L’exérèse de ce tissu amène le plus souvent la solution du problème. Les ruptures aigües ou chroniques des tendons quadricipital ou rotulien sont une des complications les plus redoutables après arthroplastie du genou par prothèse totale. Leur traitement est difficile ; suture directe avec augmentation, lambeau ou allogreffe de tendon d’Achille ou d’appareil extenseur complet. Le taux de complications est élevé et les résultats restent souvent décevants.

 

Patellofemoral instability, anterior fibrosis (patellar clunk syndrome), patellar and quadricipital tendon ruptures can be distinguished. Patellofemoral instability results from components malpositioning (most often internal rotation malposition) or from soft-tissue structures over-tension. Replacement of components or revision of soft tissue restraints are part of the treatment options. Patellar clunk syndrome consists of a painful, palpable “clunk” at the patellofemoral articulation during knee extension. It is caused by a fibrous nodule of scar tissue at the posterior surface of the distal quadriceps tendon or superior patellar pole catching on the box of the femoral component. Resection of fibrous nodule can alleviate the symptoms. Acute and chronic patellar or quadricipital tendon ruptures are part of the most daunting complications after total knee prosthesis. Their treatment is difficult and consists of tendon suture and augmentation, with or without flap or allograft from Achilles tendon or full extensor apparatus. However complication rates are high and results are most often disappointing

Chargement du fichier...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.