071. Douleur persistante chez les patients après prothèse totale de genou : diagnostic et traitement de la douleur de sensibilisation centrale - Persistent pain in patients after total knee arthroplasty: diagnosis and treatment of central sensitization pain

D Philippeau (Paris, France)

La douleur postopératoire inexpliquée est l’une des complications les plus redoutées de l’arthroplastie totale du genou. Les caractéristiques de la douleur préopératoire chez les patients souffrant d’arthrose peuvent expliquer la douleur persistante après prothèse totale de genou. Généralement, l’évaluation et le diagnostic de l’arthrose implique en pratique courante des radiographies pour visualiser les changements structurels. Cependant, les résultats radiographiques ne sont pas toujours en corrélation avec les symptômes, et il y a discordance entre l’intensité de la douleur et l’arthrose radiographique. L’étiologie de cette discordance est multifactorielle. La gravité de la douleur peut être influencée par des facteurs structurels comme l’épanchement du genou, et des facteurs psychosociaux comprenant l’état psychologique ainsi que les phénomènes de sensibilisation de la douleur. D’après la littérature, les patients avec une sensibilisation centrale sont plus susceptibles de souffrir de douleurs inexpliquées après la pose d’une prothèse totale de genou.

Les recommandations concernant le diagnostic, l’évaluation et le traitement de la douleur neuropathique émises par la Société française pour l’étude et le traitement de la douleur (SFETD) indiquent que le diagnostic repose sur une prise en charge soignée des antécédents et un examen physique approfondi et qu’il doit être mis en place le plus précocement possible pour optimiser les chances d’amélioration. La gestion de cette douleur combine plusieurs stratégies thérapeutiques, pharmacologiques et non pharmacologiques. La rééducation et les exercices physiques sont bénéfiques. L’éducation aux neurosciences de la douleur trouve alors toute sa place dans l’arsenal thérapeutique du masseur-kinésithérapeute.

 

Unexplained postoperative pain is one of the most feared complications of total knee arthroplasty. Preoperative pain characteristics in osteoarthritis patients may explain persistent pain after total knee arthroplasty.

Assessment and diagnosis of osteoarthritis commonly involves radiographs to visualize structural joint changes. However, radiographic results do not always correlate with symptoms, and there is discordance between pain severity and radiographic osteoarthritis severity. The aetiology of this discordance is likely multifactorial, The severity of the pain can be influenced by structural factors such as the effusion of the knee, and the psychological factors of the state of psychological awareness and the central sensitization pain. According to the literature, patients with central sensitization are more likely to suffer unexplained pain after total knee arthroplasty.

Recommendations about the diagnosis, evaluation, and treatment of neuropathic pain issued by the French Society for the Study and Treatment of Pain (SFETD) state that the diagnosis rests on careful history taking and a thorough physical examination and should be established as early as possible to optimize the chances of improvement. The management of this pain combines several therapeutic strategies, pharmacological and non-pharmacological. Rehabilitation and physical exercises are beneficial. The pain neurosciences education found its place in the therapeutic arsenal of the physiotherapist.

Chargement du fichier...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.