099. Réparation des ruptures aigües du tendon d’Achille par chirurgie mini-invasive au Tenolig : Résultats cliniques et fonctionnels

Y Dellanh Yaovi, K Djagnikpo Akalla, Y Akpoto Messanvi, A Abalo, J Humeau (Lomé, Togo) (Bry-Sur-Marne, France)

Introduction : La chirurgie des ruptures du tendon d’Achille est délicate. La finesse de la peau de l’arrière pied et la situation sous-cutanée du tendon calcanéen exposent à un risque de complications cutanées en cas de chirurgie à ciel ouvert.

Objectif : Le but de notre étude était de décrire la technique de la suture par voie percutanée par Tenolig et d’évaluer les résultats cliniques et fonctionnels

Méthode : Sur une période de 08 mois tous les patients  admis dans le service d’Orthopédie de l’HSC pour une rupture récente du tendon d’Achille  ont été inclus.

Il s’est agi d’une étude prospective descriptive.

Résultats et commentaires : Dix neuf patients tous des hommes ont été admis pour rupture du tendon d’Achille.

Le côté droit était atteint dans 12 cas. Le délai opératoire allait de 3 à 5 jours .La technique de réparation était la même : une suture par voie miniinvasive au Tenolig complétée par une immobilisation par botte résine pendant 06 semaines.

Une talonnette compensatrice degressive était  utilisée après ablation de la résine associée à une kinésithérapie douce. Le score fonctionnel moyen de l’AOFAS(American Orthopaedic Foot and Ankle Society Score) était de 92 points sur 100 à 3 mois post-opératoire.

La reprise de l’activité professionnelle était effective entre 2mois ½ et 3 mois. Le sport était autorisé à partir du 6ème mois avec une éviction de sport de compétition avant 09 mois.

Conclusion : La tenorraphie du tendon d’Achille par voie miniinvasive donne de bons résultats à court et moyens termes

Chargement du fichier...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.