100. La plastie de Bosworth dans les ruptures anciennes du tendon d’Achille chez le sportif : A propos de 26 cas .

A Chouiti, N Meraghni, R Benkaidali, M Kihal, Z Kara (Alger, Algérie)

Introduction : La plastie de Bosworth est l’une des techniques décrites pour le traitement des ruptures anciennes du tendon d’Achille. Elle assure une bonne cicatrisation tendineuse et permet la reprise des activités.

Les auteurs rapportent les résultats de cette technique chez 26 patients, sportifs.

Materiel Et Methodes : Cette étude rétrospective comporte 23 hommes et 3 femmes, sportifs, avec un âge moyen de 35 ans, opérés entre 2007 et 2014.

Tous les patients ont bénéficié d’une plastie tendineuse selon la technique de Bosworth, associée à une immobilisation et une rééducation post-opératoire

Resultats : Les patients ont été évalués sur les suites-opératoires, l’évolution clinique, la reprise du sport et sur l’AOFAS score. 18 patients ont repris le sport dont 12 leur sport initial. Cette reprise a été effective en moyenne au 9ème mois. L’AOFAS score post-opératoire était en moyenne de 91. Une nécrose cutanée étendue, 2 cas de sepsis superficiel et 2 cas de désunion cutanée ont été rapportées.

Discussion : La cicatrisation tendineuse a été obtenue chez tous les patients, au prix de quelques complications cutanées. 70% des patients ont repris le sport.

Il s’agit d’une technique fiable dans la prise en charge des ruptures anciennes du tendon d’Achille même si elle peut poser le problème du réglage précis de la longueur du tendon d’Achille et de l’effet volume de la zone de retournement.

Conclusion : La plastie de Bosworth représente une excellente technique dans le traitement des ruptures anciennes du tendon d’Achille, en assurant une bonne cicatrisation du tendon et une reprise du sport.

Chargement du fichier...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.