096. Traitement des fractures de l’extrémité distale du radius par brochage bloqué type HK2 A propos de de 150 cas.

M Bensaid, R Nemmar, R Benkaidali, Z Kara (Alger, Algérie)

Introduction: Plusieurs méthodes ont été décrites pour le traitement des fractures du radius distal. Le brochage selon Kapandji a longtemps constitué le gold standard avec ses avantages et ses limites. G.Hoel en 2010 a mis le jour sur une technique modifiée ou brochage bloqué type HK2.

Les auteurs rapportent une série de 150 patients.

Matériel et méthodes: Notre série rétrospective comporte 150 patients, 89 hommes et 61 femmes avec un âge moyen de 51ans  opérés entre juin 2014 et juin 2016. La fracture était articulaire dans 85 cas. Tous les patients ont été opérés sous anesthésie loco-régionale, avec stabilisation de la fracture par brochage bloqué type HK2 sans immobilisation post opératoire. La Rééducation fonctionnelle est précoce. Les patients  ont été évalués sur des critères cliniques : douleur, force de la poigne, mobilité moyenne et radiologiques : variance ulnaire, pente et antéversion radiale Résultats : Avec un recul moyen de 20 mois, la cotation anatomo-radiologique de Gartland et Werley était excellente.

Des complications mineures ont été rapportées : 3 cas de sepsis superficiel, 5 cas de syndrome algodystrophique, ainsi que 5 cas de déplacements secondaires.

Discussion :  Les fractures du radius distal sont fréquentes, souvent instables nécessitent une réduction anatomique et une ostéosynthèse adaptée à la lésion osseuse. Le brochage bloqué type HK2 est une technique fiable assurant un montage stable dispensant de l’immobilisation post-opératoire et permettant une récupération fonctionnelle rapide.

Conclusion:  Le brochage bloqué type HK2 est une technique ambulatoire simple, assurant un montage stable et une récupération fonctionnelle rapide.

 

Chargement du fichier...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.