046.Ligament antero-latéral :anatomie et variation de longueur au cours du mouvement - Anterolateral ligament: anatomy and length variation during motion

Th. Neri, F. Palpacuer, B. Boyer, F. Farizon, R. Philippot
(Saint Etienne)

Introduction : L’existence du ligament antéro-latéral (LAL) reste controversé et sa description anatomique n’est pas unanime. L’objectif de cette étude était de réaliser une description anatomique précise du LAL.
Méthodes : Il s’agissait d’une étude incluant 42 genoux cadavériques. Les insertions tibiales et fémorales ont été décrites par rapport aux structures adjacentes. La longueur et l’épaisseur du ligament ont été mesurées dans différentes positions de flexion et de rotation de genou (extension puis flexion 30-60-90° avec à chaque fois des rotations neutres, médiale ou latérale de 30°).
Résultats : Le LAL a été retrouvé dans 40 cas. L’insertion fémorale, de largeur moyenne 8,88 ±1,15 mm, était postérieure (8,75 ±1,04 mm) et proximale par rapport à celle du tendon poplité, et légèrement postérieure (5,77 ±0,93 mm) à celle du ligament collatéral latéral. La longueur moyenne augmentait de manière significative avec la flexion et la rotation médiale (p<0,001). Il existait une corrélation significative entre la longueur du LAL et la taille des sujets et avec les dimensions du fémur proximal (largeur épicondylienne et de l’échancrure intercondylienne) (p < 0,001).
Conclusion : Le LAL est une structure distincte, qui s’insère en avant du LCL et en arrière du TP et qui se termine en arrière du tubercule de Gerdy. Sa longueur varie avec la flexion et la rotation, pour être maximale à 90° de flexion et 30° de rotation médiale et semble corrélée à la taille du sujet. Des études complémentaires seront nécessaires pour déterminer son rôle dans la stabilité du genou.

Chargement du fichier...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.