043. Risques vasculaires des réinsertions de la tubérosité tibiale lors des reprises de prothèses totales de genou

J Hernigou, E Chahidi, E Moest, A Callewier, F Schuind, O Bath (Créteil, Bruxelles)

Objectif : Pendant le transfert de la tubérosité tibiale, les vis sont à risque pour les vaisseaux poplités. Nous avons examiné sur des scanners du genou l’emplacement des artères, les repères permettant de minimiser les risques et défini une zone de sécurité.
Matériel et méthode : Les distances entre le cortex postérieur et l’artère poplitée ont été mesurées chez 30 adultes (60 genoux) à trois niveaux. Une “carte des risques” a été créée avec différents secteurs angulaires où la fréquence de présence de l’artère a été calculée. Nous avons également analysé la position de 68 vis chez 50 patients qui ont subi une fixation de la tubérosité tibiale et comparé la localisation de la partie distale de la vis avec la carte des risques.
Résultats : La distance la plus proche entre l’artère et le cortex tibial postérieur a été trouvée au niveau correspondant au sommet de la tubérosité, et la plus grande distance (16 mm) a été observée au niveau distal. Nous avons défini une zone sûre pour le forage et le vissage à travers la corticale tibiale postérieure. Cette zone correspond au tiers médian du cortex postérieur. Lorsque la zone de sécurité n’est pas respectée, les vis qui dépassent peuvent être proches de l’artère poplitée (moins de 5 mm).
Conclusion : Les risques de lésions de l’artère dans la chirurgie du tibia proximal sont importants. Nous avons décrit des repères et des recommandations pour éviter cette complication. La visée peut être gênée par la quille de la prothèse tibiale.

Objetivo: Durante la transferencia de la tuberosidad tibial, los tornillos están en riesgo de vasos poplíteos. Nos fijamos en la rodilla escáneres ubicación de las arterias, los puntos de referencia para minimizar los riesgos y definimos una zona de seguridad.
Material y método: Las distancias entre la cortical posterior y la arteria poplítea se midieron en 30 adultos (60 rodillas) en tres niveles. A “mapa de riesgo” se ha creado con diferentes sectores angulares donde se calculó la frecuencia de la presencia de la arteria. También se analizó la posición del tornillo 68 en 50 pacientes que se sometieron a una fijación de la tuberosidad tibial y compararon la posición de la porción distal del tornillo con el mapa de riesgos.
Resultados: La distancia más cercana entre la arteria y la corteza tibial posterior fue encontrado en el nivel correspondiente a la parte superior de la tuberosidad, y la distancia más grande (16 mm) se produjeron distalmente. Hemos definido un área segura para taladrar y atornillar a través de la corteza tibial posterior. Esta zona corresponde a la tercera mitad de la corteza posterior. Cuando se viola le zona de seguridad, los tornillos que sobresalen pueden estar cerca de la arteria poplítea (menos de 5 mm).
Conclusión: El riesgo de daño a la cirugía de la arteria en la tibia proximal son importantes. Describimos los puntos de referencia y recomendaciones para evitar esta complicación. El objetivo puede ser obstaculizada por la quilla de la prótesis tibial.

Chargement du fichier...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.