041. Méniscectomie médiale au-delà de 55 ans : Résultats d’une série de 36 cas à 9 ans de recul moyen. Meniscectomia medial más allá de 55 años: - Meniscectomia medial más allá de 55 años: Resultados de una serie de 36 casos con una media de 9 años de antigüedad.

D. Saragaglia, B. Marques Da Silva, R. Pailhé, B. Rubens-Duval (Grenoble)

Introduction : La méniscectomie médiale au de-là de 50 ans n’a pas très bonne réputation car elle donne des résultats aléatoires. L’hypothèse de ce travail était qu’au de-là de 55 ans la méniscectomie médiale pouvait donner des résultats satisfaisants mais que ce résultat était tributaire de l’état du cartilage au moment du geste arthroscopique. L’objectif était donc de démontrer que cette hypothèse était exacte à un recul moyen de 9 ans.
Matériel et méthodes : La série est composée de 35 patients (36 genoux), 24 hommes et 11 femmes, âgés en moyenne de 59,5 ans (55 à 73) et opérés entre 2004 et 2008 par un seul opérateur expérimenté. Le motif principal de la consultation était la douleur, survenue spontanément dans 15 cas et au décours d’un traumatisme plus ou moins important dans 21 cas. Tous les genoux avaient d’une part des radiographies préopératoires et d’autres une imagerie complémentaire (20 IRM et 26 arthro-scanners, certains ayant eu les 2 examens). Toutes les méniscectomies ont été réalisées par arthroscopie. Il s’agissait de 21 lésions méniscales dégénératives (clivage horizontal et aspect effrangé du ménisque) et de 15 lésions d’allure traumatique (lambeau méniscal ou anse de seau). 26 patients (72%) avaient des lésions cartilagineuses associées de tous les compartiments du genou allant du stade 1 au stade 4 de l’ICRS. Les résultats fonctionnels ont été évalués par téléphone par un examinateur indépendant selon les critères de Taper et Hoover. En fonction de ces critères les résultats ont été classés en excellents, bons, assez bons et mauvais résultats.
Résultats : 26 patients (27 genoux) ont pu être recontactés à un recul moyen de 9,3 ans. Nous avons dénombré 12 résultats excellents (44%), 10 bons résultats (37%), 4 assez bon et 1 mauvais, soit 81% de résultats satisfaisants. Les résultats sont moins bons en cas de lésion méniscale dégénérative qu’en cas de lésion traumatique (75% de résultats satisfaisants versus 91% : p<0,05). Il en est de même en cas de lésions cartilagineuses constatées au moment de l’arthroscopie (71% versus 92% : p<0,05). Par ailleurs, l’association d’un genu varum à des lésions cartilagineuses du compartiment médial ne donne que 63% de résultats satisfaisants.
Conclusion : La méniscectomie médiale au de-là de 55 ans est possible, mais le patient doit être informé du risque d’échec plus important en cas de lésions cartilagineuses associées à plus forte raison s’il existe également un genu varum. Tout doit être fait pour que ces lésions soient diagnostiquées avant l’intervention de manière à donner une information éclairée en accord avec les recommandations actuelles.

Introduction : Medial meniscectomy at the age of 50 does not have very good reputation because it gives aleatory results. The hypothesis of this work was that within 55 years the medial meniscectomy could give satisfactory results but this result was dependent on the state of the cartilage at the time of the arthroscopy. The objective was to demonstrate that this hypothesis was correct at an average follow-up of 9 years.
Material and methods : The series consists of 35 patients (36 knees), 24 men and 11 women, with an average age of 59.5 years (55 to 73) and operated on between 2004 and 2008 by a single experienced operator. The main reason for the consultation was pain, occurring spontaneously in 15 cases and following a trauma of varying severity in 21 cases. All knees had preoperative radiographs and complementary imaging (20 MRIs and 26 arthro-CT-Scan, some of which had both exams). All meniscectomies were performed by arthroscopy. There were 21 degenerative meniscal lesions (horizontal cleavage) and 15 traumatic lesions (meniscal flap or bucket handle). 26 patients (72%) had associated cartilaginous lesions of all knee compartments from stage 1 to stage 4 of the ICRS. The functional results were evaluated by telephone by an independent reviewer according to the Taper and Hoover criteria. Based on these criteria the results were ranked as excellent, good, fairly good and poor results.
Results : 26 patients (27 knees) were able to be called at an average follow-up of 9.3 years. We found 12 excellent results (44%), 10 good results (37%), 4 fair and 1 bad, that is 81% of satisfactory results. The results are worse in degenerative meniscal lesions than in traumatic lesions (75% of satisfactory results versus 91%: p <0.05). The same is true for cartilaginous lesions observed at the time of arthroscopy (71% versus 92%: p <0.05). Moreover, the association of a genu varum with cartilaginous lesions of the medial compartment gives only 63% satisfactory results.
Conclusion : Medial meniscectomy above the age of 55 is possible, but the patient must be informed of the risk of greater failure in the case of associated cartilaginous lesions above all in case of genu varum. All must be done in order to diagnose these lesions before the operation so as to provide the right information in accordance with current recommendations.

Chargement du fichier...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.