022. Pourquoi le couple céramique/céramique permet-il la pratique du sport sans limites ? - Porque la cerámica - cerámica permite la práctica del deporte sin limites ?

L Sedel (Paris)

Depuis 40 ans nous implantons des prothèses de la hanche avec un couple céramique. Au contraire de beaucoup de nos collègues, nous avons pris l’habitude de laisser nos patients pratiquer tous les sports qu’ils souhaitaient avec une mise en garde dans certaines situations solitaires comme la planche à voile ou l’alpinisme, quand une luxation peut poser de sérieux problèmes. Pour le moment, nous n’avons jamais eu à regretter cette attitude. Dans une analyse récente de résultats chez des patients de moins de 20 ans, plus de la moitié pratiquaient régulièrement un sport avec contact, déplacements rapides, sauts, sans complications. 46 sur 101 étaient capables de pratiquer des sports comme le rugby, le ski de descente avec bosses, le tennis ou le basket. Pourquoi en est-il ainsi alors que différentes équipes ont pris ce prétexte pour développer les doubles cupules, ou préférer des solutions conservatrices même si les résultats en étaient plus aléatoires ? Nous sommes en train de mettre en évidence que le couple céramique sur céramique, à la différence des autres couples comportant du polyéthylène, développe une capsule fibreuse dense, résistante que nous observons lors des réinterventions sur ce couple. Après un travail réalisé en 2002 par Denis Komistec et Douglas Denis sur nos patients, il avait été conclu que l’on n’observait pas de décoaptation des pièces avec le couple céramique, à la différence des couples comportant du polyéthylène. Nous pensions déjà que c’était cette capsule dense qui expliquait ce fait établi.
Nous avons pu mettre en évidence cette capsule par des techniques modernes d’imagerie: IRM et Echographie. Nous pensons que c’est cette néocapsule qui stabilise l’articulation. De plus le sport n’est pas responsable de fracture comme certains le craignent et nous avons plusieurs exemples de traumatismes violents sur la hanche qui s’est conclu par une fracture des os : fémur ou cotyle, ou luxation des pièces sans léser les pièces en céramique.
Quand nous interrogeons les patients sur leur ressenti lors de ces pratiques, ils ne font état d’aucune gêne, d’aucune limitation. Et ceci maintenant avec des reculs de plusieurs dizaines d’années.

Sports ability for patients with ceramic on ceramic joint have been demonstrated; This might be explained by the biological reaction with ceramic: a dense fibrous tissue is generated by this couple, this is different to all other material including polyethylene or metal on metal. New imaging including NMR and echography can visualize this tissue.

Chargement du fichier...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.