067. Evaluation des laxités du genou par localisateurs inertiels : mise au point - Knee laxity assessment by inertial sensors: current concept

JF Potel (Toulouse), Ph Colombet (Mérignac), N Graveleau (Mérignac), Ch Hulet (Caen), G Rochcongar (Caen), R Seil (Luxembourg)

L’analyse des laxités du genou utilisant la technologie des localisateurs inertiels (accéléromètre et gyromètre) présente l’avantage de pouvoir évaluer des laxités tridimensionnelles, aussi bien dynamiques que statiques, tout en s’affranchissant de système référentiel externe, source de perturbations potentielles. Le laximètre Kira© est le premier appareil disponible de cette catégorie en pratique quotidienne. Par un accéléromètre tridimensionnel, fixé sur la peau de l’extrémité supérieure du tibia, il analyse l’accélération dans l’espace du tibia lors d’un test manuel de pivot shift en déterminant les accélérations minimales, maximales et le jerk (pente de l’accélération).

Des études cliniques ont montré la spécificité de ce test pour le diagnostic de la rupture du LCA et une corrélation avec le grading du pivot shift. Certains autres laximètres introduisent des gyromètres en sus pour apporter une mesure directe de rotations. Le KneeMap© (Amplitude) et d’autres perfectionnent les mesures en associant accéléromètres et gyromètres sur le tibia et sur le fémur permettant de mesurer des données (déplacements, vitesses, accélérations, jerks) relatives du tibia par rapport au fémur, expression même des laxités cliniques que nous appréhendons facilement. Les mesures des laxités par le KneeMap© ont été validées en comparaison avec la navigation. Les études anatomiques et cliniques ont permis de démontrer sa capacité à diagnostiquer une rupture du LCA et la bonne corrélation avec le grading du Pivot shift.

L’évaluation du déplacement linéaire (laxité antérieure lors du pivot shift) est encore insuffisamment fiable avec tous ces laximètres compte tenu de la dérive dans le temps du système basé sur une double intégration des données. L’ajout de magnétomètres peut permettre d’atteindre cet objectif.

 

Analysis of laxities of the knee using inertial locator technology (accelerometer and gyrometer) presents the advantage of being able to evaluate three-dimensional laxities, both dynamic and static, while freeing an external referential system, with risk of potential disturbances. The Laximeter Kira© is the first available device in this category in daily practice. By a threedimensional

accelerometer, fixed on the skin of the upper part of the tibia, it analyzes the acceleration in the space of the tibia during a manual pivot shift test by determining the minimum, maximum accelerations and the jerk (slope of acceleration). Clinical studies have shown the specificity of this test for the diagnosis of ACL rupture and correlation with the pivot shift grading.

Some other laximeters introduce gyrometers in addition to provide a direct measurement of rotations. The KneeMap© (Amplitude) and others improve the measurements by associating accelerometers and gyrometers on the tibia and the femur to measure the relative data (displacements, speeds, accelerations, jerks) of the tibia relative to the femur, translation of the clinical laxities that we easily apprehend. Measurements of laxities by the Kneemap© have been validated in comparison with navigation. Anatomical and clinical studies have demonstrated its ability to diagnose an ACL rupture and the correct correlation with the pivot shift grading. The evaluation of the linear displacement (anterior laxity associated with the pivot shift) is still insufficiently reliable with all these laximeters in view the drift in time of the system based on double integration of the data. Adding magnetometers can help achieve this goal.

Chargement du fichier...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.