024. La création et problématique d’un SOS Main en Polynésie SOS -  Hand surgery department in Tahiti, problems and solutions

G-P Muller (Paofaï, Tahiti)

La prise en charge des accidents de la main est désormais pratiquée dans des SOS Mains par des Chirurgiens formés et si possible inscris sur la liste des Chirurgiens de la Main créée en 2001. Ces structures sont regroupées sous l’égide de la FESUM. L’objectif est d’améliorer la qualité des soins pour diminuer les séquelles et ainsi les coûts de santé.

En Polynésie Française, la chirurgie de la Main est considérée comme de la chirurgie générale et c’est sur la base de ce constat que le SOS Main Polynésien a été créé en Février 2016. Il doit s’adapter aux structures de santé locale, aux moyens humains disponibles, aux spécificités géographiques et trouver sa place parmi des enjeux de santé prioritaires. Le groupement de coopération sanitaire pourrait être une solution pour réunir les compétences.

 

The handling of accidents in the hand is now practiced in Hand Unit by trained surgeons and if possible registered on the list of Surgeons of the Hand created in 2001. These structures are grouped under the aegis of the FESUM. The goal is to improve the quality of care to reduce the sequelae and thus the health costs.

In French Polynesia, emergency Hand surgery is considered as general surgery and it is on the basis of this observation that the SOS Polynesian Hand unit was created in February 2016 at the Polyclinic Paofaï. It must adapt to local health structures, human resources available, geographical specificities and find its place among priority health issues. The health cooperation group could be a solution to bring together the competences.

Chargement du fichier...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.