020. Complications thromboemboliques veineuses chez les patients opérés de fractures du bassin. - Venous thromboembolic complications in patients operated for pelvic fractures.

S Bonhomme, C Ostrowka, P Jouffroy, G Riouallon (Paris)

Les fractures du bassin sont sont à haut risque de complications thrombotiques veineuses (TVP) avec des chiffres variables : 10 à 50% et 0.5 à 10% d’embolie pulmonaire (EP) fatale. L’objectif de cette étude était de diminuer la morbi-mortalité périopératoire liée aux évènements TV (ETV).

Il s’agit d’une étude prospective monocentrique évaluant l’efficacité d’un protocole de dépistage pré-opératoire associant écho-doppler veineux et scanner veineux abdominopelvien. En cas de TVP distale une anticoagulation efficace était instaurée durant 48h avant la chirurgie ; en cas TVP proximale ou d’EP, un filtre cave temporaire était posé avant la chirurgie. Les critères d’évaluation principaux étaient le taux de mortalité et la morbidité liée au protocole. Une analyse comparative des deux méthodes de dépistage a également était réalisée ainsi qu’une analyse des patients à risque.

Cent patients ont été inclus en 16 mois soit 26 fractures du bassin et 74 fractures de l’acétabulum. 21% d’ETV ont été rapportés dont 19% en préopératoire. Un patient est décédé d’une EP massive à J1 post-opératoire et un patient a présenté une migration de filtre cave liée à un problème de matériovigilance. Le scanner n’a pas montré de supériorité par rapport à l’echo-doppler. Il n’a pas été retrouvé de facteur de risque significatif même s’il existait une tendance à un sur-risque pour les fractures à grand déplacement et les fractures de l’acétabulum du sujet âgé.

La fréquence des ETV asymptomatiques impose un dépistage systématique dont la morbidité est faible. Certains types de fractures doivent inciter à une vigilance particulière.

Pelvic fractures are at high risk of venous thrombotic complications (VT) with varying numbers: 10 to 50% and 0.5 to 10% fatal pulmonary embolism (PE). The objective of this study was to reduce perioperative morbidity and mortality related to VT events (VTE).

 

This is a prospective, single-center study evaluating the effectiveness of a pre-operative screening protocol combining venous echo-doppler and abdominopelvic venous CT. In case of distal VTE effective anticoagulation was initiated 48 hours before surgery; in case of proximal VTE or PE, a temporary cava filter was placed before the surgery. The primary endpoints were mortality rate and protocol-related morbidity. A comparative analysis of both screening methods was also performed as well as an analysis of high-risk patients.

One hundred patients were included in 16 months, ie 26 pelvic fractures and 74 fractures of the acetabulum. 21% of VTE were reported, 19% preoperatively. One patient died from massive PE one day after surgery and one patient presented a cava filter migration related to a materiovigilance problem. CT did not show superiority over echo-Doppler. No significant risk factor was found even though there was a tendency for an over-risk for high-displacement fractures and acetabulum fractures in the elderly.

The frequency of asymptomatic VTEs requires systematic screening with low morbidity. Certains types of fractures must encourage particular vigilance.

Chargement du fichier...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.