051. Les plateaux fixes ou rotatoires ont-ils des conséquences différentes sur la rotule? - Do fixed or mobiles plateaux have consequences on the patella?

Ph Hernigou (Créteil)

” Quel implant dois-je choisir pour mes patients? ” Cette question continue d’être pertinente et valable pour tous les chirurgiens d’arthroplastie, en particulier sur un marché peuplé de nombreuses prothèses de genou, chacun revendiquant des avantages uniques, mais avec certains livrant moins que promis performance. Parmi les nombreux choix que les chirurgiens font parmi les types d’implants de genou, les roulements mobiles par rapport aux roulements fixes occupent une place importante. Les roulements mobiles ont deux avantages théoriquement attrayants: une conformité accrue conduisant à une longévité potentiellement améliorée en raison de l’usure réduite, et potentiellement une meilleure cinématique et peut-être fonctionner grâce à l’auto-ajustement dans l’alignement rotatif. Cependant, il existe de nombreux essais contrôlés randomisés et d’autres présentant des données de registre conjoint qui n’ont pas réussi à prouver la supériorité des roulements mobiles par rapport aux roulements fixes.

Méthodes: Nous avons comparé les résultats de 60 patients atteints d’arthrose qui avaient reçu un plateau fixe d’un côté et qui avaient reçu une plateforme rotatoire du côté controlatéral. La comparaison  a été faite pour la durée de la période de suivi et les résultats de la rotule. Le suivi moyen était de 17 ans (extrêmes, 15 à 20 ans). Les patients ont été évalués cliniquement et radiographiquement, et avec une fluoroscopie cinématique.

Résultats: Les scores préopératoires du genou ne présentaient pas de différences statistiquement significatives entre les deux groupes. Il en a été de même pour les libérations peropératoires, les pertes sanguines, les complications thromboemboliques et les taux d’infection dans les deux groupes. Il y a eu une amélioration significative dans les deux groupes de genoux, et aucune différence significative n’a été observée entre les groupes (plateau fixe et rotatoire) pour le score clinique moyen du genou de la Knee Society (respectivement 95 et 92 points) et le score fonctionnel du genou de la Knee Society (82 et 83 points, respectivement) au dernier recul. Cependant, la flexion postopératoire était plus élevée pour le groupe du plateau fixe (117 ° contre 110 °). La survie (Kaplan-Meier) pour révision à 10 ans de suivi était de 95,2% pour la prothèse fixe et de 91,1% pour la prothèse mobile à plateau rotatoire. Cependant, la cinématique de la rotule n’était pas la même et pourrait être liée au risque plus élevé de fractures dans le groupe a plateau fixe (5 contre 1).

Conclusions: Bien que nous ayons cherché à détecter des différences significatives entre les deux groupes, nous n’avons trouvé “généralement” aucune supériorité ou infériorité de la prothèse totale rotatoire par rapport au plateau fixe. La mobilité était meilleure avec une prothèse totale du genou mobile; cependant, le risque de fracture patellaire n’était pas le même, avec un risque plus élevé de fractures avec prothèse totale de genou à plateau fixe. S’il n’y a pas de doute que le choix d’une prothèse appropriée est un facteur important pour une PTG réussie, les facteurs « patient et chirurgien » sont également importants. Et la rotule pourrait être un élément du choix pour le facteur patient.

 

‘‘Which implant should I choose for my patients?’’ This question continues to be relevant and valid for all arthroplasty surgeons, particularly in a marketplace populated with numerous knee prostheses, each claiming unique advantages, but with some delivering less-than-promised performance. Among the many choices surgeons make among kinds of knee implants, mobile versus fixed bearings features prominently. Mobile bearings have two theoretically appealing advantages: Increased conformity leading to potentially improved longevity due to reduced wear, and potentially better kinematics and perhaps function owing to self-adjustment in rotational alignment. However there are many randomized controlled trials and others presenting joint registry data that have failed to prove the superiority of mobile bearings compared to fixed bearings.

Methods: We compared the results of 60 patients with osteoarthritis who had received a fixed-bearing prosthesis on one side and who had received a rotating platform on the contralateral side. The match was made for length of followup period and patella results. The mean follow-up was 17 years (range, 15 to 20 years). The patients were assessed clinically and radiographically and with cinematic fluoroscopy.

Results: The preoperative knee scores had no statistically significant differences between the two groups. So was the case with the intraoperative releases, blood loss, thromboembolic complications and infection rates in either group. There was significant improvement in both groups of knees, and no significant difference was observed between the groups (i.e., fixed-bearing and mobile-bearing knees) for the mean Knee Society knee clinical score (95 and 92 points, respectively), or the Knee Society knee functional score (82 and 83 points, respectively) at the latest follow-up.  However the mean postoperative knee motion was higher for the fixed-bearing group (117° versus 110°). The Kaplan-Meier survivorship for revision at 10 years of follow-up was 95.2% for the fixed bearing prosthesis and 91.1% for the rotating platform mobile-bearing prosthesis. However the cinematic of the patella was not the same and may be related to the higher risk of fractures in the fixed-bearing group (5 versus 1)

Conclusions: Although we did manage to detect significant differences mainly in clinical and radiographic results between the two groups, we found “generally speaking” no superiority or inferiority of the mobile-bearing total knee prosthesis over the fixed-bearing total knee prosthesis for the same patients. Mobility was better with mobile-bearing total knee prosthesis; however the risk for patella fractures were not the same, with higher risk of fractures with fixed-bearing total knee prosthesis. If there is no doubt that the choice of a proper prosthesis is one important factors for successful TKA, patient and surgeon factors are also important. And the patella could be one element of the choice.

 

Chargement du fichier...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.