044. Evaluation d’une nouvelle matrice biphasique pour le traitement des lésions cartilagineuses focales du genou chez le lapin. - Efficacy of a new biphasic scaffold for treatment of focal knee cartilage lesions in rabbits.

J Hernigou, E Chahidi, P Vertongen, T Kyriakydis, N Gaspard, L Larbanoix, J-P Dehoux, D Koulalis, J Rasschaert ( Bruxelles, Belgique)

Introduction : Le traitement des lésions cartilagineuses est un challenge thérapeutique. Les techniques actuelles n’ont jusqu’à maintenant pas permis d’obtenir du cartilage natif. L’objectif était d’évaluer une nouvelle matrice bi-phasique (collagène et hydroxyapatite) pour le traitement des lésions cartilagineuses du genou.

Methode : 25 lapins ont été opérés. Pour chaque animal, trois trous de 4mm dans la trochlée ont été réalisés. Pour les 5 lapins du groupe contrôle, les trous étaient laissés vides. Les 20 lapins restant ont été divisés en deux groupes : un groupe a reçu la matrice dans chaque trou et le second a reçu la matrice imprégnée de moelle osseuse dans chaque trou. A 2 mois les animaux ont été sacrifiés et le cartilage néo-formé évalué.

Resultats : L’évaluation macroscopique du néo-cartilage n’a pas montré de différence entre les groupes (p>0,05). L’analyse IRM du néo-cartilage n’a pas permis de mettre en évidence de différence entre les différents groupes. Lors de l’analyse immuno-histochimique, l’épaisseur du cartilage était identique dans tous les groupes (p>0,05). L’os sous chondral était plus statistiquement plus épais dans les groupes avec matrices (1000 μm dans le groupe contrôle versus 2100 et 2600 μm pour les groupes avec matrice). D’autre part, la matrice était résorbée plus rapidement dans le groupe matrice imprégnée de moelle osseuse par rapport au groupe matrice seule.

Conclusion : Cette matrice bi-phasique associée à de la moelle osseuse permet de traiter des lésions cartilagineuses du genou chez le lapin avec une épaisseur d’os sous chondral plus importante que dans le groupe contrôle.

 

Introduction : Cartilage lesions of the knee represent a therapeutic. Actual treatment does not allow the production of hyaline cartilage tissue. The aim of this study was to explore the potential of cartilage healing of a new biphasic scaffold.

Method : 25 female rabbits were used for this study. All rabbits were operated of one knee to create articular lesions of the trochlea (3 holes of 4mm). For control group (5 rabbits), holes were left empty. The others 20 rabbits received the scaffold alone (10 rabbits) or the scaffold with concentrated bone marrow. After two months, rabbits were sacrificed and the new cartilage evaluated.

Results : Macroscopic and MRI evaluation of each knee does not show any differences between groups (p>0.05). After immuno-histo-chemistry analyses, thickness of cartilage was similar between each groups (p>0.05). However, sub-chondral bone was thicker in groups with scaffolds than in the control group (1000 μm for control group vs 2100 and 2600 μm for scaffolds groups). Furthermore, scaffolds impregnated with concentrated bone marrow were more reabsorbed.

Conclusion : This scaffold impregnated with concentrated bone marrow allow cartilage lesion healing in rabbits with a thicker sub-chondral bone.

Chargement du fichier...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.