039. PTG avec conservation des ligaments croisés - TKA with cruciates retaining

  1. R. Hart, F. Bucek, M. Komzák (Znojmo, République Tchèque)

Introduction: La cinématique pathologique peut être une cause de la douleur au genou après PTG. Le but de cette étude biomécanique prospective était d’analyser le mouvement de rotation du tibia par rapport au fémur pendant la flexion-extension dans les genoux sains, les genoux arthrotiques et après différents types de PTG condylien.

Méthodes: Des volontaires sains et des patients subissant une PTG ont été évalués en utilisant un système de navigation par ordinateur pendant l’opération dans le « temps zéro ». Des groupes ont été créés : des volontaires avec des genoux en bonne santé (50 cas) et des patients opérés d’une PTG qui ont été évalués avant et après la chirurgie. Chaque groupe comprenait 30 cas. Un logiciel informatique a enregistré la cinématique de rotation passive du tibia pendant la flexion-extension et ensuite les courbes ont été réalisées en utilisant un autre logiciel informatique.

Résultats: Dans le genou sain, le tibia est en légère rotation externe par rapport au fémur en extension (mécanisme « à la maison »). Pendant la flexion du genou entre 0 ° et 30 °, le tibia atteint une rotation interne de 10 ° à 15 °. Les genoux arthrosiques et tous les types de PTG sauf un ont des modèles très différents de mouvement tibial. La courbe la plus similaire au genou sain attire le tibia après la rétention de l’ACL / PCL.

Conclusions: Les mouvements de rotation tibiale dans les conditions arthrotiques et après la plupart des types de PTG diffèrent significativement des articulations du genou natif. Seul ACL / PCL PTG restaure la cinématique tibiale.

Introduction : Pathologic kinematics can be a cause of the knee pain after the total knee replacement (TKR). The aim of this prospective biomechanical study was to analyse rotational movement of the tibia in relation to the femur during flexion-extension in healthy knees, arthrotic knees and after different types of condyar TKR

Methods : Healthy volunteers and patients undergoing TKR were evaluated using computer navigation system during the surgery in „time zero“. There were created these groups: volunteers with healthy knees (50 cases) and patients undergoing TKR who were evaluated before and after the surgery. Every group consisted of 30 cases. Computer software recorded the passive rotational kinematics of the tibia during flexion-extension and afterwards curves were created using an another computer software.

Results : In the healthy knee the tibia is in mild external rotation in relation to the femur in extension („screw-home“ mechanism). During knee flexion between 0°- 30°, the tibia reaches internal rotation of 10°- 15°. Arthrotic knees and all but one types of TKRs have very different patterns of tibial movement. The most similar curve to the healthy knee draws the tibia after the ACL/PCL retaining TKR.

Conclusions : Tibial rotational movements in arthrotic conditions and after most TKR types significantly differ from native knee joints. Only ACL/PCL TKR restores the tibial kinematics.

Chargement du fichier...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.