011.M Ecki, M Van Cauter, H Rodriguez-Villalobos, JC Yombi, O Cornu (Bruxelles, Belgique) La protéine C réactive (CRP) et le ratio neutrophiles/lymphocytes (NLR) avant la réalisation du deuxième temps dans la chirurgie de révision en deux temps de prothèse infectée sont-ils des marqueurs prédictifs de la guérison de l’infection ? - CRP and NLR before prosthesis révision are they prédictive markers for recovery ?

M Ecki, M Van Cauter, H Rodriguez-Villalobos, J-C Yombi, O Cornu
(Bruxelles, Belgique)

Introduction : Le traitement des infections de prothèses implique régulièrement une stratégie en deux temps chirurgicaux. Le deuxième temps est généralement réalisé lorsque le chirurgien estime, sur base du délai de traitement, des données cliniques et biologiques, que l’infection est maitrisée. Nous nous posons la question de savoir si la normalisation des valeurs de CRP et de NLR pourraient constituer des indicateurs du contrôle de l’infection.

Materiel Et Methode : L’étude est une observation analytique, transversale rétrospective et monocentrique.

Les valeurs de CRP et de NLR ont été relevées avant le deuxième temps sur un échantillon de cent patients ayant subi une révision en deux temps à la suite d’une infection de prothèse et corrélées à l’absence de récidive infectieuse dans les deux ans qui ont suivi la reprise. L’analyse statistique consiste en un test de validité diagnostique de chaque marqueur, d’abord individuellement puis en combinaison.

Resultats : La CRP présente une sensibilité de 68%, une spécificité de 40%, une valeur prédictive positive (VPP) de 27% et une valeur prédictive négative (VPN) de 79%. La courbe

ROC est de 51.1%. Le NLR présente une sensibilité de 12%, une spécificité de 89%, une VPP

de 27% et une VPN de 75%. La courbe ROC est de 47.9%. La combinaison des deux marqueurs n’améliore pas fondamentalement les résultats statistiques avec une concordance des 2 marqueurs de seulement 43%, une sensibilité de 27%, une spécificité de 84%, une VPP de 37% et une VPN de 77%.

Discussion : La mesure de la CRP et du NLR avant le deuxième temps de la reprise ne constitue pas un test prédictif d’une récidive ni d’une guérison d’infection à 2 ans de la reprise. Il manque donc toujours à l’heure actuelle un test absolu qui permettrait de prédire sans faille l’absence de contrôle ou le contrôle d’une infection de prothèse avant ou au décours du deuxième temps chirurgical.

 

Introduction : The treatment of prosthetic infections regularly involves a two-stage surgical strategy. The second stage is generally performed when the surgeon estimates that the infection is under control based on the length of treatment and/or on clinical and biological data. We question whether standardization of CRP and NLR values could be indicators of infection control.

Material And Method : This study is an analytical retrospective and monocentric cross-sectional observation.

The CRP and NLR values were recorded before the second stage in a sample of 100 patients who underwent a two-stage revision arthroplasty following a prosthetic infection and were correlated with the absence of infectious recurrence within two years of follow-up. The statistical analysis consists of evaluating the diagnostic validity of each marker, first individually and then in combination.

Results : CRP has a sensitivity of 68%, a specificity of 40%, a positive predictive value (PPV) of 27% and a negative predictive value (NPV) of 79%. The ROC curve is 51.1%. The NLR has a sensitivity of 12%, a specificity of 89%, a PPV of 27% and a NPV of 75%. The ROC curve is 47.9%. The combination of the two markers does not fundamentally improve the statistical results with a concordance of the 2 markers of only 43%, a sensitivity of 27%, a specificity of 84%, a PPV of 37% and a NPV of 77%.

Discussion : Measurement of CRP and NLR before the second stage of revision arthroplasty is not a predictive test for recurrence or cure of infection at two years of follow-up. Therefore an absolute test is still lacking, which would make it possible to predict without failure the absence of control or the control of a prosthetic infection before or after the second surgical time of the revision.

Chargement du fichier...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.