007. 9h10 007 R Di Francia, F Dubrana, Ch Lefèvre, A Clavé, L Tristan, J Chan-Waï-Nam (Brest) Survie à moyen terme du cotyle rétentif de Lefèvre: une série consécutive de 166 cas. - Midterm Survivorship of the Lefèvre Constrained Liner: A Consecutive Multisurgeon Series of 166 Cases.

R Di Francia, F Dubrana, Ch Lefèvre, A Clavé, L Tristan, J Chan-Waï-Nam (Brest)

Les cotyles rétentifs sont utilisés dans le cadre d’une procédure de sauvetage pour fournir une stabilité aux patients à haut risque de luxation après une arthroplastie totale de la hanche. Cependant, il n’existe aucune étude récente mettant en évidence leur efficacité et / ou leurs limites.

Méthode : Cette revue prospective a inclus 166 arthroplasties consécutives de la hanche, soit primaire (27%) ou révision (73%), avec un cotyle  rétentif dit cotyle de Lefèvre. Il y avait 113 femmes (69%), et l’âge moyen à la chirurgie index était de 75,9 ans (extrêmes, 35-94). Le suivi moyen était de 6,2 ans (extrêmes: 0,3-11).

Résultats : Vingt patients ont eu une réopération : 10 pour une infection (4 infections aiguës et 6 infections chroniques) et 10 pour échec de la chirurgie (5 échec de fixation, 3 descellement aseptique et 2 luxation). Les taux de survie à 10 ans étaient de : 89% (IC, 83-94) pour l’ensemble de la série et  de 92% (IC, 89-97) pour les révisions non infectieuses. En évaluant uniquement le critère stabilité (absence de luxation) la survie à 10 ans était de 99% (IC, 97-100).

Conclusions : Le cotyle rétentif a démontré une excellente survie de 10 ans. Avec un taux de descellement aseptique d’environ 2% et un taux de dislocation de l’ordre de 1%. Cette cupule est aussi efficace que les autres dispositifs disponibles et donc un outil économique pour réduire le risque de luxation chez les patients à risque.

 

Constrained liners are used as part of a salvage procedure to provide stability for patients at high risk for dislocation after a total hip arthroplasty. However, no recent studies exist highlighting their effectiveness and/or limitations.

Method : This prospective review included 166 consecutive hip arthroplasties, either primary (27%) or revision (73%), with a unique design of a constrained liner: Lefèvre retentive cup. There were 113 females (69%), and the average age at index surgery was 75.9 years (range, 35-94). The mean follow-up was 6.2 years (range, 0.3-11).

Results : Twenty patients had a reoperation; 10 for infection (4 acute and 6 chronic joint infection) and 10 for cup failure (5 fixation failure, 3 aseptic loosening, and 2 dislocation). Ten-year survivals for cup revision were 89% (CI, 83-94) and 92% (CI, 89-97) for all revision and revision for noninfectious reasons, respectively. When solely evaluating for dislocation, the survival at 10 years was 99% (CI, 97-100). Considering primary and revision cases, 10-year survivals cup revision for aseptic reasons were 92.4% (CI, 84-100) and 92.5% (CI, 87-98), respectively.

Conclusions : The Lefèvre retentive cup demonstrated excellent 10-year’s survivorship. With the rate of aseptic loosening around 2% and a dislocation rate around 1%, the cup is as effective as other available devices and is therefore a cost-effective tool to reduce the risk of dislocation in at-risk patients undergoing hip arthroplasty.

Chargement du fichier...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.