086. Les reprises de prothèses Trapézométacarpiennes : Un Challenge - Second surgery of trapezo-metacarpal prostheses: A Challenge

A. Graftiaux
(Haguenau)

La rizarthrose peut être traitée par différents traitements (trapézectomies, arthrodèses trapézométacarpiennes, dénervations sélectives ou prothéses trapézométacarpiennes).

Lorsque l’on choisit de mettre en place une prothèse, les quelques séries de la littérature retrouvent des taux de complications de 2 à 15% en fonction du recul.

Les complications peuvent survenir de manière précoce, à moyen terme ou tardivement. Les traitements sont alors variables, dépendant du caractère récent ou tardif de la complication, de l’âge et de l’activité du patient, du stock osseux restant, de la position de la prothèse… Le traitement est souvent difficile à choisir et doit privilégier la fonction ultérieure. De nombreux problèmes se posent : trapézectomie simple ou avec ligamentoplastie, mise en place d’un spacer, que faire de la tige métacarpienne, conservation du trapèze, greffe osseuse, brochage temporaire, immobilisation post opératoire…

N’oublions pas que la meilleure façon d’éviter les complications est la bonne indication et la meilleure technique possible.

Nous proposons en fonction de deux grands types de situation une indication thérapeutique :

Un changement de prothèses dans les complications récentes.

Une trapézectomie dans les complications tardives.

Ceci doit néanmoins être modulé en fonction de la situation et des habitudes de chacun.

 

The rizarthrose can be treated by various treatments (trapezectomies, trapezo-metacarpal fusions, selective denervations or trapezo-metacarpal prostheses).

When one chooses to set up a prosthesis, the few series of the literature find rates of complications from 2 to 15% according to the follow-up.

The complications can occur in an early way, in the medium term or tardily. The treatments are then variable, depend on the recent or late character of the complication, the age and the activity of the patient, osseous stock remaining, the position of the prosthesis… The treatment is often difficult to choose and must privilege the later function. Many problems arise: simple trapezoidectomy or with ligamentoplasty, installation of a spacer, what to make with the metacarpal stem, conservation of the trapezoid or not, utility of bone grafts, use of temporary stitching, postoperative immobilization…

Let us not forget that the best way of avoiding the complications is the good indication and the best possible technique.

We propose according to two great types of situation a therapeutic indication:

A change of prostheses in the recent complications.

A trapezoidectomy in the late complications.

This must nevertheless be modulated according to the situation and of the practices of each one .

 

 

Chargement du fichier...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.