100. Suture des ruptures du tendon d’Achille sous endoscopie et échographie - Acute achilles tendon rupture. Ultrasonography and endoscopy-assisted percutaneous repair.

Severyns M., Andriamananaivo T., Rollet M-E., Kajetanek C., Lopes R., Renard G., Noailles T., Odri GA., Rouvillain JL. (Fort de France, Rennes, Nantes, Bordeaux, Paris)

A ce jour, il n’existe aucun consensus concernant la prise en charge des ruptures aigues du tendon d’Achille. Leur traitement chirurgical, bien que diminuant le risque de re-rupture, n’est pas pour autant dénué de complications. La suture percutanée notamment, peut être responsable d’une lésion du nerf sural ou de sa branche sensitive calcanéenne latérale. Le but de cette note technique est de décrire une procédure chirurgicale fiable et reproductible pour la prise en charge de ces lésions. Le premier temps opératoire consiste en une échographique de repérage, permettant l’identification des extrémités tendineuses et du nerf sural, nécessaire à la sécurisation de la voie optique postéro-latérale ainsi qu’à la réalisation de la suture percutanée. Le point d’entrée est alors centré sur la lésion et mis à distance de tout risque nerveux environnant. Le deuxième temps arthroscopique permet de débrider la lésion tendineuse, contrôler le passage trans-tendineux des fils ainsi que d’apprécier l’affrontement dynamique des berges tendineuses. En fin d’intervention, la disparition complète de la trans-illumination à travers la rupture permet également de s’assurer de la disparition du gap tendineux. La suture percutanée du tendon d’Achille après repérage échographique et sous contrôle arthroscopique, permet donc de contrôler la confrontation des berges tendineuses, tout en diminuant le risque de lésion du nerf sural, avec une rançon cicatricielle minimale.

 

To date, there is no consensus concerning the treatment of acute Achilles tendon ruptures. Although surgical treatment decreases the risk of a recurrent rupture, it is not without complications. In particular, percutaneous sutures may cause a lesion of the sural nerve. The purpose of this technical note is to describe a reliable and reproducible surgical procedure for treating these lesions. The first operative phase consists of an ultrasound detection that makes it possible to identify the tendon extremities and the sural nerve, which are necessary to secure the posterolateral optic tract as well as to perform the percutaneous suture. The entry point is thus centered on the lesion and placed at a distance from any surrounding nerve risk. The second arthroscopic phase makes it possible to release the tendon lesion, control the transtendon passage of the surgical threads, as well as to evaluate the dynamic contact of the tendon edges. At the end of the intervention, the complete disappearance from the transillumination via the rupture also makes it possible to ensure the disappearance of the tendon gap. Achilles tendon percutaneous sutures after the ultrasound detection and under arthroscopic control thus makes it possible to control the contact of the tendon edges, while at the same time decreasing the risk of a lesion of the sural nerve, with minimal scarring.

Chargement du fichier...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.