046. Stratégie thérapeutique dans les prothèses infectées - Therapeutic strategies in the infected prosthesis

D Anusca, R Muresan (Craiova, Roumanie)

Il existe un consensus dans la littérature pour définir et partager les infections

  • Récentes : dans les 3 premières semaines post-opératoire maximums
  • Tardives : après ce délai.

Récentes: Ponction articulaire, biologie, Rx n’est pas nécessaire.

Le nettoyage chirurgical répété, l’application du Stimulan (phosphate calcium) en perlage selon ABG avec Vancomicine et Gentamicine peut maintenir sur place la prothèse.

Tardives : C’est obligatoire l’ablation d’implants. Le dépistage du germe pathogénique est difficile parfois mais obligatoire. Le CRP, le niveau de vitamine D, la présence de fistule ne signifie la connaissance du vrai germe pathologique. La SONICATION répété peut déceler le vrai germe, sinon l’étude génétique de particules tombe es après la Sonication. L’Autovaccin paraît très important parce que l’immunité développe du germe dépend du statut général de l’organisme. L’autovaccin prépare du germe a tenue a 80°(staphylococcus or piocianic) injecté après la désensibilisation progressive jusqu’à 1ml,   1ml par jour (21 jours) associé avec l’antibioticothérapie 6 semaines et une chirurgie minutieuses d’ablation d’implant et nettoyage rigoureux peut normaliser le CRP, VSH et Fibrinogen. L’implant du Stimulan dans les canaux osseuses peut guérir l’ostéomyélite secondaire (c’est l’opération en 2 temps), obligatoire est le spacer articulaire. Quand on connaît le germe et lui n’est pas virulent on peut faire la reprise en 1 temps.

Discussion : La Sonication répète, l’AUTOVACCIN, le STIMULAN,peuvent devenir des vrais clee de la réussite chirurgicale avec guérisson.

Conclusions : Challenge pour le chirurgien dificile de grande anvergure risquante avec résultats pas sûre devien extrêmement encourageante et sûre utilisant L’autovaccin et Stimulan.

 

There is a medical statement concerning the definition and classification of infections into early infections (maximum 3 weeks after surgery) and delayed infections developed over this period.

Early infections Articular puncture, biology, radiography is not required.The treatment involves surgical sanitization repeated eventually, application of stimulation (calcium phosphate beads) intraoperative according to the antibiogram with vancomycin and gentamicin hoping to keep the prosthesis.

Delayed infections : Removing the implants is required, identification of the germ being difficult frequently,CRP, vitamin D level and the presence of fistula do not show the real pathogen agent. Repeated sonication can identify the germ, and if that isn’t possible we can study the genetic markers of the particles fallen in the process of sonication.

The autovaccine prepared from the latent germs at 80°C (staphylococcus, piocianic bacteria), injected after progressive desensitization up to 1 ml/day for 21 days followed by antibiotic therapy for 6 weeks and removing the implant with a thorough sanitization can normalize the CRP, ESR and fibrinogen levels.

The application of the Stimulan in the bone canal can heal secondary osteomyelitis ( two step surgical approach).The use of articular spacers is required. When the pathogen agent is identified and it’s not that virulent the one step surgery can be approached.

Discussion : Repeated SONICATION, the AUTOVACCIN and the use of STIMULAN can become true keys to a great surgery outcome.

Conclusions : Due to the use of STIMULAN and AUTOVACCINE the surgical team can now hope to a great success of cured cases.

 

Chargement du fichier...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.