011. Utilisation du Collatamp®G en orthopédie: à propos d’une cohorte rétrospective de 94 patients - The use of Collatamp ® in orthopedic surgery: retrospective cohort of 94 patients.

A Kaba, Z Abdallah, R Derousseaux, C Dehecq, C Raj, A Secq, E Senneville (Dunkerque, Lille)

Introduction : Les infections ostéo-articulaires sont des complications postopératoires graves que ce soit avec ou sans matériel implanté. Devant la difficulté de traitement de ce type d’infection et l’impact important de l’antibiothérapie systémique sur les flores commensales, l’association des antibiothérapies locale et systémique semble être une piste d’étude intéressante dans le traitement et dans la prévention des infections ostéo-articulaires. Collatamp®G est un implant résorbable de collagène imprégné de Gentamicine, utilisé comme antibiotique local administré en per-opératoire. L’objectif de cette étude est de rapporter notre expérience d’utilisation de ce produit en chirurgie orthopédique.

Matériel et méthodes : Etude rétrospective descriptive de 94 cas de mise en place de Collatamp®G en chirurgie orthopédique

Groupe 1: 61 patients, Collatamp®G à visée thérapeutique dans le cadre d’une infection avérée (dont 25% d’infection sur PTH, 10% d’infection sur PTG, 33% d’infection sur matériel d’ostéosynthèse et 32% dans le cadre d’infections des parties molles). Pour les infections sur matériel, une biantibiothérapie systémique par Rifampicine-Levofloxacine a été mise en place dans la majorité des cas. 4 antibiothérapies suppressives ont été introduites après traitement curatif dans des situations à haut risque d’échecs.

– Groupe 2: 33 patients, Collatamp®G à visée prophylactique devant la présence de facteurs de risques (dont 36% sur PTH ou PTG, 30% sur matériel d’ostéosynthèse et 34% sur fracture ouverte, évacuation d’hématome, plaies délabrantes et autres motifs)

Période: 2008 – 2016, Sexe-ratio H/F : 53/41, Âge moyen: 62 ans (22 – 88), Total de 151 compresses (en moyenne 1,61 compresses de 10×10 cm par personne)

Résultats : Aucune complication ni effet secondaire liés à Collatamp®G n’a été identifié durant le suivi (notamment aucun cas d’insuffisance rénale ou d’intolérance/réaction locale ni à long ni à court terme). Aucun échec de pose du dispositif.. Sur les 61 cas d’infections avérées on retrouve: 2 récidives infectieuses identifiées après traitement curatif (2 souches de Streptococques de bas niveau de résistance à la Gentamicine sans modification de l’antibiogramme lors de l’analyse de l’échec), 2 décès dus à l’infection (sepsis sévères initiaux). Sur les 21 prothèses infectées (de hanche et de genou):. Dépose de 4 PTH devant un descellement septique (2 reposes de PTH et 2 remplacées par un spacer). 7 prothèses ont été laissées en place, avec une récidive infectieuse sur une infection de PTG par streptococque du groupe B. Sur les 33 patients chez qui Collatamp®G a été utilisé à visée prophylactique, aucun cas d’infection secondaire n’a été retrouvé 60 souches bactériennes retrouvées: 36,6% de Staphylococque doré et 21,6% de Staphylococque à coagulase négative résistantes à la Gentamicine (10%): 2 souches d’entérococques, 2 corynebacterium, 1 staphylococque à coagulase négative et 1 peptostreptococque

Discussion : Les résultats de cette étude suggèrent une excellente tolérance de Collatamp®G dans le contexte de la chirurgie orthopédique en prévention ou en traitement curatif associé à l’antibiothérapie curative systémique. Cela semble être confirmé par plusieurs autres études.2,4 Il paraît cependant nécessaire de respecter les doses limites de Gentamicine locale.5

Sur le plan de l’efficacité, on retrouve un taux d’échec négligeable dans le groupe thérapeutique et une absence d’infection secondaire dans le groupe prophylactique. En absence de descellement septique, aucun retrait de prothèse infectée n’a été réalisé et aucune récidive infectieuse n’a été identifiée. Cependant, l’absence de comparatif à cette série de cas ne permet pas de conclure sur l’efficacité thérapeutique ni préventive du dispositif. De nombreuses études ont montré l’efficacité du collagène imprégné de Gentamicine en orthopédie. Pour les indications en prophylactique, Rhode et al.6 ont démontré dans une étude comparative un taux d’infection du site opératoire significativement plus bas chez le groupe ayant bénéficié d’une implantation de Collatamp®G per-opératoire. Han JS et al.7 ont retrouvé des résultats similaires. Sur le plan thérapeutique, on retrouve surtout des études sur l’utilisation d’implant de collagène imprégné de Gentamicine dans le traitement des ostéites et des ostéomyélites.

Conclusion : Le collatamp est facile d’utilisation, d’effets secondaires de la Genatamicine

Très efficace dans les infections ostéo-articulaires en curatif et en prophylaxie Son efficacité est fort constaté au niveau des parties molles

 

Introduction : Osteoarticular infections are serious postoperative complications whether with or without implanted equipment. Faced with the difficulty of treating this type of infection and the significant impact of systemic antibiotic therapy on commensal flora, the combination of local and systemic antibiotherapy seems to be an interesting study area in the treatment and prevention of osteoarticular infections. Collatamp®G  is a resorbable collagen implant impregnated with Gentamicin, used as a local antibiotic administered intraoperatively. The purpose of this study is to report our experience using this product in orthopedic surgery.

Material and methods : Retrospective descriptive study of 94 cases with Collatamp®G use in orthopedic surgery

-Group 1: 61 patients, Collatamp®G for therapeutic purposes in the context of a confirmed infection (25% PTH infection, 10% PTG infection, 33% osteosynthesis infection, and 32% soft tissue infection). For material infections, systemic combination therapy with Rifampicin-Levofloxacin has been established in the majority of cases. Four suppressive antibiotherapies were introduced after curative treatment in high-risk situations of failure.

– Group 2: 33 patients, Collatamp®G for prophylaxis in the presence of risk factors (36% on PTH or PTG, 30% on osteosynthesis material and 34% on open fracture, hematoma evacuation, dilapidating wounds and other reasons)

Period: 2008 – 2016 Sexe-ratio H/F : 53/41 Average age: 62 years old (22 – 88)

Total of 151 compresses (on average 1,61 compresses of 10×10 cm per person)

Results : No complications or side effects related to Collatamp®G were identified during the follow-up. No failure of installation of the device. Of the 61 cases of confirmed infections, we found :2 infectious recurrences identified after curative treatment (2 strains of streptococci with a low level of resistance to gentamicin without modification of the antibiogram during the failure analysis), 2 deaths due to infection (severe initial sepsis) Of the 21 infected prostheses (hip and knee) :Removal of 4 total hip prosthesis in front of a septic loosening (2 PTH restorations and 2 replaced by a spacer), 17 prostheses were left in place, with infectious recurrence of group B streptococcal PTG infection, Of the 33 patients where Collatamp®G was used for prophylaxis, no cases of secondary infection were found, 60 bacterial strains found: 36.6% of Staphylococcus aureus and 21.6% of Staphylococcus coagulase negative, 6 resistant to Gentamicin (10%): 2 enterococci strains, 2 corynebacterium, 1 coagulase-negative staphylococcus and 1 peptostreptococcus

Discussion : The results of this study suggest an excellent tolerance of Collatamp® in the context of orthopedic surgery with prevention or curative treatment associated with curative systemic antibiotic therapy. This seems to be confirmed by several other studies2,4. However, it seems necessary to respect the dose limits of local Gentamicin5. In terms of efficacy, there is a negligible failure rate in the therapeutic group and an absence of secondary infection in the prophylactic group. In the absence of septic loosening, no removal of infected prosthesis was performed and no infectious recurrence was identified. However, the absence of a comparison with this series of cases does not allow us to conclude on the therapeutic or preventive efficacy of the device. Many studies have shown the effectiveness of collagen impregnated with Gentamicin in orthopedics. For indications in prophylaxis, Rhode et al.6 demonstrated in a comparative study a significantly lower rate of infection of the operative site in the group that had undergone Collatamp®G implantation peroperatively.Han JS et al.7 found similar results. Therapeutically, there are mainly studies on the use of collagen implant impregnated with Gentamicin in the treatment of osteitis and osteomyelitis.8,9,10

Conclusion The collatamp is easy to use, side effects of Genatamicin Very effective in osteo-articular infections in curative and prophylaxis Its effectiveness is strong in the soft parts

Chargement du fichier...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.