024. Utilisation de granules de matériel phosphocalcique dans les reprises des tiges fémorales - Artificial biomaterials instead of morcellized allograft for bony reconstruction during femoral stem revisions.

Sedel-4.jpg

L Sedel (Paris)

Depuis 1994 nous avons commencé à utiliser des granules d’hydroxyapatite (75% HA + 25% TCP) dans les reprises de tiges fémorales. Cette technique qui s’apparente à celle de Ling utilisant les allogreffes morcelées nous semble présenter beaucoup d’avantages : facilité d’utilisation, stérilité, quantité suffisante, et surtout résistance mécanique nettement améliorée. Nous l’avons utilisé une soixantaine de fois. Le plus souvent en association avec des tiges longues cimentées, mais parfois avec des tiges sans ciment. La technique s’apparente à celle de Ling avec cependant des variantes : tiges à collerette, impaction modérée des granules pour éviter les fractures du fémur. Nous présenterons les résultats sur les premiers cas consécutifs opérés de 1994 à 2005.

Matériels et méthodes : 44 patients ont été opérés représentant 46 hanches (deux bilatéraux) pour reconstruction fémorale. Les âges vont de 39 à 82 ans (moyenne 69), 29 femmes, 15 hommes. Trente-neuf ont eu une reprise bipolaire, 7 seulement une révision fémorale. Sept avaient eu des antécédents septiques et ont été repris en un temps ? La classification de Paprpovsky selon les pertes de substances fémorales (connues pour 38 cas)  étaient  stade1 :1 fois, 2A 10, 2B11, 2C 10, 3 : 6  . Ces dernières ont été associées avec une allogreffe massive proximale dans 5 cas avec des tiges cimentées longues. Cinq tiges ont été implantées sans ciment.

Résultats : Le recul va de 6 mois à 10 ans. Complications : un sepsis aigu a réclamé un lavage, une évacuation d’hématome, un cas de luxation récidivante a bénéficié d’une orthèse pour 4 semaines et la luxation ne s’est pas reproduite. Deux fractures du fémur dont une traumatique, un descellement aseptique du cotyle et un de la tige ont du être repris. Un patient septique a été à nouveau infecté et a dû être repris cette fois en deux temps. .

Les résultats radiologiques : sur 30 cas évalués à plus de un an de recul : 3 ont présenté une mobilisation de moins de 5 mm. Une reconstruction corticale a toujours été notée. Aucune complication spécifique des granules n’a été notée.

Discussion et conclusion : Cette technique nous parait valide, reproductible et simple d’emploi. Un des avantages est la très bonne résistance mécanique du produit. Les résultats obtenus jusqu’à 10 ans de recul montrent une excellent reconstruction fémorale témoignant de la véritable désescalade obtenue avec ce type de produit et de technique.

Nous utilisons la même technique lors des remplacements d’extrémité supérieure du fémur pour tumeur. Allogreffe manchonnant une tige longue cimentée dans des granules. Ceci évite le recours à des procédés bloquant la rotation comme des tiges verrouillées ou des recoupe corticales.

 

 

Since more than 20 years, we used HA/TCP granules instead of morcelised allograft to replace large femoral defect and stabilize reconstruction stem. 60 cases are presented.  This technique is associated with special long titanium stems oxidized, collared and impacted in these granules;

Results are excellent; Bone reconstruction is observed in all cases. The advantages of such a system re related to its sterility, its mechanical resistance to crush, and its biological effectiveness in bone reconstruction. We use the same system with large allograft when reconstruction of large defects are necessary after tumor excision without the need for locked stems.

 

 

Chargement du fichier...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.