49- Suture méniscale par fast-fix - Fast Fix Technique

F Senlecq (Dunkerque)


Le système fast fix permet un double ancrage menisco capsulaire permettant la fixation des lésions méniscales réinsérables par le serrage d’un fil intermédiaire non résorbable et solide.

Cette technique est une amélioration de la réinsertion par fil résorbable et système de double canon de dedans/dehors ; Elle assure une meilleure stabilité que les simples ancrages par flèche ou harpon sans fil de suture ; La simplicité est améliorée par la maniabilité des aiguilles d’introduction et par le fait que le noeud soit préformé.

La technique suppose la pratique d’une arthroscopie avec l’instrumentation habituelle et les précautions anesthésiques et chirurgicales nécessaires à tour geste orthopédique. L’exploration articulaire est complète et orientée par la clinique et le bilan complémentaire (IRM).

La réinsertion suppose 6 étapes successives, également toutes importantes :

1 – Etude de “faisabilité” : zones rouge ou blanc/rouge; étendue; siège antérieur, moyen,
postérieur …

2 – Préparation de l’orifice d’entrée, incision directe verticale au bistouri et dilatation par pince.

3 – Choix du préhenseur (courbe ou direct) et de la voie d’abord directe, controlatérale ou atypique.

4 – Fixation du harpon central puis latéral dans la capsule avec éventuel

5 – Pousse noeud puis section du fil avec le même instrument.

6 – Test de stabilité: mise en place éventuelle d’unau de plusieurs autres fast fix ; méniscoplastie associée parfois.

La technique de réinsertion méniscale interne ou externe par le système fast fix est relativement simple et permet de réinsérer bon nombre de lésions. Une amélioration technique pourrait être réalisée par l’utilisation d’un porte harpon mobile et orientable.

The parenteral administration of antimitotic drugs is widely used for primary bone tumours such as osteosarcoma and sometimes for secondary tumours. But even parenteral chemotherapy and wide surgical excision does not always prevent local recurrence or metastasis from bone sarcomas. For these reasons, it is now recommended that chemotherapy starts pre-operatively and is continued as soon as possible postoperatively.

Chargement du fichier...